L’essentiel consiste en la capacité auditive des autres

Paolo D’Avino /

Dans les bâtiments, les bruits d’évacuation perturbent le sommeil, la lecture ou le travail. La norme SIA 181 régit la protection contre le bruit pour les installations techniques du bâtiment. Dans le but de satisfaire aux exigences requises, les installations sanitaires sont soumises à de nombreux tests et mesures, tels que l’exemple de Geberit le démontre.

De moins en moins de personnes sont disposées à considérer les bruits en provenance des installations sanitaires dans les bâtiments comme étant un fait immuable.
En choisissant les systèmes et les appareils appropriés, doublés d’une installation correcte, les émissions sonores d’une conduite d’évacuation ou d’une chasse d’eau des WC peuvent être considérablement réduites. Les spécialistes en acoustique de Geberit sont absolument convaincus que l’avenir appartient aux produits sanitaires à faible niveau sonore. «Il existe en principe deux possibilités permettant d’améliorer les caractéristiques acoustiques d’une installation sanitaire: une modification de la source du bruit ou une réduction de la propagation du bruit. Nous faisons les deux», déclare Olivier Wolff, responsable de la physique du bâtiment de Geberit, à la tête d’une équipe de dix personnes.

Conditions proches de la réalité
Une élimination complète des bruits dans les installations sanitaires est pratiquement impossible, toutefois, «pour diminuer les bruits des installations sanitaires, nous testons dans notre laboratoire de recherche pour la technique sanitaire et le développement des matériaux, tous nos propres produits à l’aide de procédés acoustiques modernes», explique Wolff. Sous cette forme, le laboratoire est mondialement reconnu dans la branche de la technique sanitaire pour son caractère unique et son équipement de pointe, renchérit-il. Pour l’acoustique à elle seule, nous disposons de 19 locaux d’essai, dans lesquels sont entre autres mesurées les vibrations à l’aide d’un vibromètre à balayage laser ou encore les sources de bruit dans les systèmes d’évacuation des eaux usées sont localisées à l’aide d’une caméra acoustique. Dans le laboratoire de physique du bâtiment, des composants individuels tels que des systèmes d’évacuation des eaux usées complets sont testés sur leurs caractéristiques hydrauliques, acoustiques et statiques. Ainsi, par exemple, les transmissions de bruit des divers systèmes d’installation sont testées et optimisées sur plusieurs étages dans des conditions proches de la réalité. «Non seulement les produits sont étudiés, mais également l’influence des différentes techniques d’installation sur les émissions de bruits, souligne Wolff.

...