2e édition du Salon International du Climat à Beaulieu, Lausanne

Une fréquentation doublée

/

La 2e édition du Salon International du Climat «Climate Show» se clôt sur une note très positive avec une fréquentation doublée du nombre d’exposants, mais aussi de visiteurs. Parmi les moments forts de ces deux jours de salon, la conférence de Mike Horn, invité d’honneur du salon, la présentation d’Yvan Bourgnon de la maquette de son «Sea Cleaner Boat» Le Manta, et la compétition «Catwalk» qui a récompensé non pas une, mais deux entreprises: Sedo Engineering SA et BioPencil. Retour sur les moments forts du salon.

En tant qu’invité d’honneur du salon, Mike Horn a participé activement à l’ouverture du salon le mercredi matin. Après s’être exprimé lors de la conférence de presse, il a visité le salon et découvert les solutions présentées par les exposants, puis a partagé son expérience et ses observations sur le dérèglement climatique, devant un public de plus de 300 personnes. Après avoir vu de ses yeux un grizzli dévorer un ours polaire épuisé au cours d’une expédition, il a tenu à sensibiliser l’audience avec des mots forts: «Il n’y a pas un endroit au monde où je ne vois pas l’impact de l’humain.» Avec sa présence, Mike Horn a souhaité apporter son soutien à ce type de salon, permettant de faire connaître les solutions développées en Suisse et ailleurs, aux entreprises comme au grand public.
Le navigateur franco-suisse Yvan Bourgnon a présenté la maquette du Sea Cleaner Boat Le Manta, un navire révolutionnaire qui permettra de collecter et de traiter en masse les macrodéchets océaniques flottants, avant qu’ils ne se fragmentent.
«8 millions de tonnes de déchets de plastique sont déversées tous les ans dans les océans et 80 % d’entre eux flottent. A terme, nous prévoyons 300 bateaux dans le monde entier, chacun étant capable de récolter 8 à 10 000 tonnes de déchets par an. Pour accélérer le processus au niveau mondial, nous partagerons notre technologie», a expliqué Yvan Bourgnon au cours de sa conférence.

...