Congrès photovoltaïque national

Redistribution des cartes sur le marché de l’électricité

Christine Arnold pour le compte de Swissolar /

Rétribution unique et commercialisation directe plutôt que rétribution à prix coûtant du courant injecté: ce changement dans le système visant à promouvoir les énergies renouvelables a été annoncé par le Parlement dans le cadre du premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050. Si cette mesure va complexifier le système de marché, elle va aussi faire émerger de nouveaux champs d’activité et renforcer le rôle de l’autoconsommation.

La promotion des énergies renouvelables est bouleversée. L’actuel système dit de rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) va être remanié pour être plus proche du marché, tandis que les producteurs d’électricité décentralisés seront davantage mis à contribution.
En raison des moyens limités, seuls quelques producteurs vont désormais profiter de la RPC. Un grand nombre d’entre eux devront vendre leur courant directement sur le marché.
Dans le même temps, la rétribution unique voit son rôle renforcé dans la mesure où elle s’étend désormais aux grandes installations et qu’elle couvre env. 25 % des coûts d’investissement. Dans ce nouveau contexte, l’exploitation économique des installations exige une autoconsommation optimale.
Pour cela, la Stratégie énergétique 2050 permet non seulement à plusieurs foyers d’un bâtiment, mais aussi à différents immeubles voisins, de former une communauté d’autoconsommateurs et d’exploiter ainsi conjointement l’électricité solaire produite sur leurs propres toits.