Collecteurs enterrés: préparation et installation

/

La planification et l’installation de collecteurs enterrés pour les bâtiments et les biens-fonds sont soumises à des prescriptions particulières de la part des offices responsables ou autorités, qui peuvent exiger et effectuer des contrôles. Très souvent, le non-respect de ces prescriptions engendre des retards dans la construction et des coûts inutiles.

Plans d’exécution
Dans la mesure du possible, les plans d’exécution doivent être vérifiés par l’office responsable et contrôlés en les comparant avec les spécificités du site. Lorsque les mesures sont relevées par GPS, la procédure doit être définie à temps avec le géomètre et la direction des travaux.
Les modifications concernant les cotes, les changements majeurs de tracé des conduites, le choix d’autres diamètres pour des éléments de construction et des conduites de raccordement, etc. doivent être convenus avant le montage avec les spécialistes responsables.
Des modifications mineures peuvent être apportées au tracé des conduites à condition que les points ci-dessous soient respectés et que les changements soient indiqués sur le plan d’exécution:
• augmentation de la pente (max. 5 %);
• changement de direction supplémentaire à condition que les changements de direction horizontaux n’excèdent pas 180°;
• réductions supplémentaires à condition qu’elles soient excentriques ou concentriques;
• modification du tracé des conduites à condition qu’il ne dépasse pas les longueurs maximales des raccordements au collecteur enterré (sans ventilation);
• modification des emplacements des embranchements à condition qu’ils ne se situent pas dans la zone de raccordements interdits.

Eléments de construction et raccordements
A définir avant le début des travaux:
• responsables de la livraison, de la mise en place et du contrôle des éléments de construction (chambre de visite, dépotoir, chambre de contrôle, etc.);
• étanchéité des traversées du radier (garantie du système);
• en règle générale, le maître de l’ouvrage assure la mise en place des éléments de construction encombrants ou lourds. L’installateur sanitaire les raccorde au moyen d’un fourreau de passage ou d’un manchon à emboîter.

...