Transformation de l’approvisionnement énergétique

Changement climatique et nouveaux domaines d’activités

(Photos: Béatrice Devènes)
Présentateur Masha Santschi mené par le symposium de chauffage.
/

De nombreux installateurs et projeteurs en chauffage ainsi que les fabricants et fournisseurs de la branche se sont donné rendez-vous le 17 mars au Centre des congrès de Zurich à l’occasion de la journée chauffage organisée par l’Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment (suissetec). En cette période de bouleversements, qu’ils soient d’ordre économique, technique ou climatique, seuls ceux qui sont prêts à s’adapter pourront rester dans la course. C’est la conclusion que l’on peut tirer des divers exposés présentés, qui traitaient notamment du Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC) et de la Stratégie énergétique 2050.

«Nous devons rester fidèles à notre tradition», a déclaré dans son introduction Daniel Huser, président central de suissetec. L’association fête cette année ses 125 ans. A l’avenir, les spécialistes du chauffage devront relever des défis de plus en plus complexes afin de continuer à garantir un confort optimal avec le moins d’énergie possible. Pour y parvenir, il leur est indispensable de se tenir au courant des dernières avancées techniques. Ce n’est qu’ainsi qu’ils pourront remplir leur rôle d’interlocuteur de référence envers les utilisateurs, les maîtres de l’ouvrage et les architectes.

Les différents intervenants ont évoqué les chances et les enjeux inhérents à la branche du chauffage. Les quelque 300 participants à la journée ont ainsi pu découvrir des nouveautés tirées de la pratique et des projets innovants. Dans sa présentation, Matthias Sulzer a par exemple montré le potentiel des systèmes énergétiques décentralisés et a notamment mis en avant les possibilités offertes par les accumulateurs d’énergie saisonniers.

Thomas F. Stocker a quant à lui parlé de son travail au sein du Conseil mondial du climat en mettant l’accent sur les conséquences locales, actuelles et futures, résultant des évolutions mondiales. Il a souligné qu’il incombera à la technique du bâtiment de garantir la qualité de vie habituelle, quel que soit le modèle climatique qui se vérifiera. A l’avenir, l’un des principaux défis des professionnels du chauffage sera d’assurer une température agréable en toute saison, malgré des conditions cadres variables.

suissetec

L’Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment est une association de branches et d’employeurs comptant plus de 3400 membres. Elle réunit des organisations et des PME actives dans les domaines ferblanterie, enveloppe du bâtiment, chauffage, ventilation et climatisation (froid), sanitaire, eau et gaz (y compris conduites souterraines).

Elle est structurée de manière fédérale et réunit 23 sections régionales, soutenues par un secrétariat central. suissetec représente tous les niveaux de la chaîne de valeur: bureaux d’études, entreprises d’exécution, fabricants et fournisseurs. En 2015, ses entreprises membres ont employé près de 49000 collaborateurs et ont réalisé un chiffre d’affaires d’environ CHF 8,1 milliards.