Changement de direction au sein de l’association suisse des bâtiments suissetec

Christoph Schaer devient le nouveau directeur

Interview: Franz Lenz /

Des changements de personnel ont lieu au sein de l’association suisse des bâtiments suissetec. Après 13 ans de gestion, le directeur Hans-Peter Kaufmann prend sa retraite, son successeur étant Christoph Schaer. Nous discutons de la situation actuelle et des tâches futures de l’association avec eux ainsi qu’avec le président central Daniel Huser.

Suissetec est l’organisation professionnelle et sectorielle des métiers du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, du sanitaire et de la ferblanterie. Daniel Huser: en tant que président central, vous dirigez une grande association avec de nombreux «combattants solitaires». Une entreprise de ferblanterie n’a pas les mêmes souhaits qu’une entreprise de chauffage ou une entreprise sanitaire. La gestion est-elle toujours facile?
Daniel Huser: Aujourd’hui, l’association est bien structurée et comprend des départements spécialisés. Le conseil d’administration fixe les directives, la direction est responsable du suivi et, depuis 13 ans, c’est Hans-Peter Kaufmann qui en est le directeur. Au cours des dix dernières années, nous avons été en mesure d’optimiser en permanence les responsabilités des départements. Nous leur avons confié une grande part d’implications personnelles dans les processus exigeants. Bien sûr, le soutien est garanti par la direction.

Ça me rappelle un système de holding?
Hans-Peter Kaufmann: Exactement, c’est une structure de holding. Les départements ont leurs propres budgets pour leurs projets, les questions techniques et les détails sont réglés par les départements eux-mêmes. La direction est alors chargée de veiller à ce que tout soit conforme aux règles de l’association, mais les services sont autonomes lorsqu’il s’agit de concevoir les solutions techniques.

...

www.suissetec.ch