Entretien avec René Schürmann, directeur général Elcotherm SA

Notre force, c’est la faculté d’adaptation

Entretien avec René Schürmann par Jean Haag, journaliste spécialisé BR /

Fondée il y a 90 ans, ELCO est dirigée depuis une décennie par René Schürmann. Un double anniversaire coïncidant avec une reprise réjouissante des activités commerciales.

Monsieur Schürmann, comment se porte actuellement le marché suisse des producteurs de chaleur?
René Schürmann: Après quelques années de stagnation, voire de recul parfois significatif du nombre de pièces vendues, la situation s’est rétablie depuis le début de l’année.

Comment ELCO a-t-il évolué dans ce contexte?
Le recul dont j’ai parlé a bien entendu aussi touché ELCO, un recul modéré toutefois par l’évolution plutôt stable de notre secteur du service et de la maintenance, notre second pilier à côté du secteur des ventes. Les chiffres de vente montrent une nette tendance à la hausse au premier semestre 2018. Dans certains secteurs, nous avons même réalisé un taux de croissance à deux chiffres, ce qui nous a permis de gagner de nouvelles parts de marché.

Quels ont été les facteurs de recul des ventes?
A ce sujet, les avis divergent et la base de données restreinte dont nous disposons laisse le champ libre aux interprétations. Toutefois, je pense que les exigences plus strictes de l’OPair ont joué un rôle dans la préférence accordée aux assainissements, tout comme le durcissement du plan de mesures des régions à forte pollution atmosphérique. Cela a favorisé le remplacement d’appareils n’ayant pas encore atteint la fin de leur cycle de vie puis conduit, par voie de conséquence, à une pénurie au niveau de la demande. L’essor des réseaux de chaleur à distance, notamment dans les grands centres urbains, a certainement aussi impacté les chiffres de vente.

...

www.elco.ch