Reportage sur le montage final des WC-douches AquaClean de Geberit à l’usine principale de Rapperswil-Jona

Sans une logistique de pointe, pas de WC-douche

Manuel Fischer /

Le siège de Geberit abrite non seulement la recherche, le développement, le marketing et le service après-vente des WC-douche AquaClean, mais aussi le montage final de l’équipement – grâce à un concept de chaîne logistique sophistiqué et une équipe de montage bien formée.

L’usine de production où s’effectue le montage des WC-douches AquaClean ne peut pas être imaginée comme un vaste hall de production. Pas d’arc de soudure visible, pas de bourdonnement de la presse à injecter, ici, tout est impeccable, beaucoup de lumière du jour, le niveau sonore est maintenu dans les limites. Néanmoins, ici, les gens sont concentrés sur leur travail. On peut s’imaginer que c’est aussi silencieux, consciencieux et avec le même souci du détail que lors de la production de montres ou l’aménagement intérieur d’avions.
Karl Zahner, directeur de Geberit Apparate AG, demande au visiteur d’attacher un élastique conducteur à la semelle des chaussures et des chaussettes: «Une mesure de précaution. La décharge soudaine d’une charge électrostatique pourrait endommager les composants électroniques.»

Montage des 240 pièces détachées
Ici, c’est la dernière étape d’un processus de production complexe: l’assemblage final des pièces nécessaires et des assemblages complets, qui peuvent être réalisés à partir d’autres articles Geberit ou venant d’usines spécialisées. Voici comment fonctionne le montage du modèle AquaClean Mera avec ses 240 pièces détachées. L’élément central est, par exemple, une unité fonctionnelle fabriquée sur place, qui dispose d’une partie pour la préparation de l’eau chaude, d’une extraction des odeurs et d’un éclairage d’orientation, le tout devant précisément être intégré à cet élément. Le montage précis des contacts électriques et des flexibles est une étape importante pour garantir le fonctionnement parfait pour l’entraînement électronique du bras de douche avec sa douchette.
Vous pouvez également voir les cuvettes de WC actuelles, qui attendent d’être installées. La production de Jona se procure ces composants céramiques dans une usine Geberit d’Allemagne. Elles sont équipées d’ouvertures pour que le bras de douche ou le module de séchage à commande électronique puisse se déployer. «Nous exigeons beaucoup de la géométrie de l’objet tridimensionnel. La production de cet élément seul est extrêmement contraignante. La matrice céramique (kaolin, argile, feldspath et quartz) subit un processus de retrait pendant la cuisson. Si les ouvertures ne s’adaptent pas exactement après, la céramique ne peut pas être utilisée», explique K. Zahner. Sur l’un des postes de travail de montage, les céramiques sanitaires sont fixées sur un cadre métallique.

...

www.geberit.ch