La maison entre l’évolution des modes de vie et le besoin de rénovation énergétique – Forum Energie Zurich

Rénover en douceur, en innovant les énergies

/

Les politiciens appellent à plus de «concentration interne» et de «révolution énergétique». Pour ce faire, elle dépend également de la bonne volonté des propriétaires de maisons individuelles. La stratégie MetamorpHouse développée par l’architecte Mariette Beyeler préconise la rénovation des bâtiments existants dans le respect des exigences démographiques. Parallèlement, des projets de rénovation énergétique peuvent également être mis en œuvre.

La question est de savoir si des objectifs politiques tels que la «concentration interne» ou la «révolution énergétique» conduisant à long terme à des mesures efficaces ayant un large impact sont également résolus dans les quartiers des maisons individuelles de nos banlieues. Selon une enquête de l’Office fédéral de la statistique, à la fin décembre 2017, la Suisse comptait environ 857 000 maisons unifamiliales occupées par au moins 2,3 millions de personnes.
Mais environ 16 % de ces maisons sont occupées par une seule personne. Dans environ 316 000 maisons unifamiliales, il y a des ménages de deux personnes. Cela signifie que dans 53 % des cas, ces maisons, conçues exclusivement pour vivre, sont généreusement construites sur deux étages et elles ne sont occupées que par un maximum de deux personnes. Il n’est pas surprenant de constater que les groupes plus âgés (50–64 ans/65–79 ans/+ de 80 ans) sont particulièrement bien représentés dans les maisons ayant un faible taux d’occupation d’une ou deux personnes. L’expression «maison unifamiliale» s’est établie parce que la propriété résidentielle individuelle est principalement acquise dans la vie de famille et conçue en conséquence. Cependant, le fait de vivre dans ses propres murs offre aux résidents de longue durée un large éventail d’avantages, même au-delà de la phase momentanée où c’était une famille. Les résidents plus âgés vivent souvent dans leur maison unifamiliale depuis de nombreuses années et entretiennent des liens affectifs forts avec la maison, la réorientation et le quartier. L’accession à la propriété à long terme présente également des avantages financiers qui incitent les gens à rester, tels que le faible coût du logement grâce à un fort désendettement au fil des ans.


Découvrez les possibilités de réalisation
Lors de la manifestation «changement de génération» du Forum Energie Zurich, l’architecte Mariette Beyeler a plaidé pour une transformation créative des bâtiments existants dans des conditions de vie différentes. L’auteur du livre «Weiterbauen – Wohneigentum im Alter neu nutzen» a montré comment les exigences envers la maison et la propriété changent avec l’âge. Vous vous posez des questions comme: «Est-il possible de vivre sans obstacle? L’endroit convient-il toujours à un mode de vie indépendant? La répartition des chambres de la maison peut-elle être adaptée aux besoins du troisième âge avec un budget raisonnable?»
Dans son livre, Mariette Beyeler présente des projets d’agrandissement; comment une maison unifamiliale classique a été transformée en une maison multigénération avec des mesures de construction gérables. L’avantage est qu’en Suisse, une grande partie des maisons unifamiliales individuelles construites au cours des 40 dernières années se trouvent sur des terrains, certains avec de grandes réserves de construction. (La réserve de construction est définie comme la différence entre les surfaces ou volumes autorisés par le droit de la construction et ceux effectivement construits.) Plus le terrain ou le volume extensible est grand, plus il est facile de construire un immeuble avec deux appartements de tailles différentes. M. Beyeler en est convaincue: «Contrairement à un appartement loué, une maison individuelle offre une marge de manœuvre individuelle qui doit être utilisée. Souvent, les résidents ne sont pas assez au courant sur leurs réserves de bâtiments.
Mais il y a aussi des facteurs d’obstruction, bien qu’un seul doive être mentionné ici: la possibilité de diviser une maison ou de l’agrandir dépend en grande partie du système d’accès.

...

www.metamorphouse.info

www.sustech.ch