L’expérience le démontre

Les installations photovoltaïques fonctionnent parfaitement 30 ans ou plus

/

Contrairement aux centrales électriques conventionnelles, les installations photovoltaïques fonctionnent sans éléments en mouvement. De longues durées d’exploitation sont ainsi rendues possibles.

Des expériences en laboratoire montrent depuis longtemps que les installations photovoltaïques dépassent les 30 ans. Désormais, les premières installations en environnement réel atteignent cette durée de vie – entre autres, à Canobbio TI, la première installation à avoir été reliée au réseau en Europe fonctionne encore parfaitement. Cette expérience influence fortement la rentabilité des installations photovoltaïques: les investissements peuvent être amortis sur 30 ans ou plus, et cela avec de faibles coûts de maintenance.
En mai 1982, il y a exactement 35 ans, une installation photovoltaïque de 10 kW a été construite sur le toit de l’actuelle Haute école spécialisée de la Suisse italienne (SUPSI) et, pour la première fois en Europe, raccordée au réseau électrique public. Depuis l’inauguration, elle est en exploitation continue et fonctionne encore bien.
Il y a 30 ans, sur le bâtiment industriel de l’Horlacher AG à Möhlin en Argovie, la première installation solaire privée raccordée au réseau suisse a été construite. Elle fonctionne également sans problème et sans travaux de maintenance. Le courant est principalement utilisé dans l’usine, de faibles surplus étant injectés dans le réseau électrique.
Une durée d’exploitation supérieure à 25 ans n’a rien d’exceptionnel pour une installation PV. L’une des premières grandes installations de 100 kW de puissance a été construite le long de l’A13 en 1989 à Felsberg GR en tant que paroi anti-bruit – elle aussi est toujours en exploitation. Egalement remarquable, l’installation en façade sur le Jungfraujoch fonctionne depuis 1993 malgré des conditions extrêmement rudes, avec un rendement élevé constant. Des mesures de longue durée effectuées par la Haute école spécialisée de Berne montrent, pour cette installation, des réductions de rendement à peine décelables de l’ordre de 0,05 % par année. Pour la rentabilité des installations photovoltaïques, ces constats jouent un rôle central: les investissements peuvent être amortis sur 30 ans ou plus. Selon les expériences sur le long terme, il faut ici tenir compte d’une baisse moyenne de rendements de 0,5 % par année. Concernant les coûts de maintenance, une expérience pratique considérable a été gagnée au fil des années. Ils se situent entre 2 et 4 cts par kilowattheure en fonction de la taille et du type d’installation. Combiné aux faibles coûts d’installation atteints aujourd’hui, le courant solaire peut ainsi être produit durablement autant d’un point de vue écologique qu’économique.