Energie-bois Suisse

L’énergie-bois dépasse la barre des 5 millions de mètres cubes

/

Une success story de plus de 25 ans
En 2016, la Suisse a très exactement utilisé 5 055 646 mètres cubes de bois-énergie pour le chauffage ainsi que pour la production d’eau chaude et d’électricité, contre seulement 3 250 360 mètres cubes en 1990, dans les 692 497 chaudières à bois installées à l’époque. Certes le parc est redescendu à 573 532 installations jusqu’en 2016, mais celles-ci brûlent 5,055 millions de mètres cubes chaque année. Ainsi, bien que le nombre d’installations ait baissé de 17,2 %, la quantité de bois-énergie a elle augmenté de 55 % par rapport à 1990. Ce recul concerne exclusivement les appareils alimentés manuellement, car les chauffages à pellets et les installations à plaquettes forestières ont connu une forte hausse. En 1990, on comptait près de 75 % de petites installations alimentées manuellement. Aujourd’hui, elles représentent moins de 25 %. L’année 2016 entre donc dans l’histoire de l’énergie-bois à double titre. En effet, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, la chaleur de la forêt a dépassé le seuil de 10 % sur le marché thermique, se plaçant nettement au 3e rang en Suisse, après le mazout et le gaz naturel. Et nos limites sont loin d’être atteintes. De prudentes estimations indiquent qu’aujourd’hui l’énergie-bois tendrait même à brûler sans problème jusqu’à 7 à 8 millions de mètres cubes de combustible par an, sans surexploiter la forêt ni concurrencer les autres usages à valeur ajoutée du bois.